Skip to content


Après « l’agrégation », voici venue la « curation de contenus »

Le web change et ça nous va bien.

Dernier phénomène en date, l’émergence d’un nouveau mot : la curation de contenus.

Les billets d’experts et autres conférences sur ce sujet se multiplient depuis ces dernières semaines et font de la curation de contenus le nouvel « webdorado ». Jusqu’à présent l’agrégation de contenus permettait i) d’identifier parmi la jungle des contenus un certain type de contenus et ii) de le référencer de manière à la rendre plus accessible aux internautes.

La curation de contenu ajoute une notion supplémentaire vs l’agrégation qui est la valorisation de ces contenus pour aider les internautes à mieux les décoder. La curation de contenus, c’est à la fois un assemblage intelligent des contenus et une éditorialisation qui permet de les rendre plus intelligibles. Pearltrees, qui rebat les cartes de l’accès aux contenus web, ou encore paper.li qui permet de personnaliser son propre webzine, sont chacun dans leur domaines des acteurs majeurs de ce nouveau phénomène.

Chez Samestory, nous nous revendiquons totalement de cette nouvelle famille du web puisque voilà maintenant 2 ans que nous travaillons à la mise en qualité des contenus que nous agrégeons (titrage éditorialisé) et à l’attribution de clés de lecture innovantes (qui l’a rédigé, quelle tonalité…) pour en faciliter le décodage. Bref, nous sommes convaincues que la curation de contenus a encore de longues années devant elle et que ce n’est pas qu’un phénomène de mode!

Sur le même thème…

Tagged with , , .